C MINANA

9 février, 2018

——————————————————————baiser.

Classé sous couples,poemes — daisy13 @ 15:02

------------------------------------------------------------------baiser. dans couples 3nwe

Un baiser papillon sur ma nuque se pose,

au souffle si léger d’un vertige en frisson,

vos lèvres sans façon, dans le tumulte, ose

une caresse ailée fleurant bon l’abandon. 

470385mini14020408273014696011954754 dans poemes

 L »étreinte prend corps, diagonale les sens

en découvert nue de nos chairs étrangères.

L’envie dans un essor souligne la violence

du désir contenu dans le grain des peaux pierre. 

470385mini14020408273014696011954754

   Lumières tamisées sur  les ombres câlines

quand s’étoilent vos doigts en lecture de feu

dans les parfums sucrés bousculent les courtines

et la griffe d’émoi posé au dos des cieux.

470385mini14020408273014696011954754

   dans l’éclat de vos mots, soupire le plaisir

des bouches affolées sur lit de gourmandises.

A l’or des volets clos s’embrase le zéphyr

aux gestes veloutés d’un vif lâcher prise….(mel)

2485243288493180110KpcJCnCv

 

27 janvier, 2018

—————————————————————-la pianiste.

Classé sous divers,poemes,textes — daisy13 @ 18:01

----------------------------------------------------------------la pianiste. dans divers 2oxw

la sonate au clair de lune. 

seule devant l’élégant piano noir une jeune artiste

avec virtuosité exprime son talent

comme des perles rondes les notes rebondissent

quand elle caresse les touches dans les passages lents.

Avec dextérité ses doigts enfoncent les touches

sur le clavier chantant qui lui sert d’écritoire

elle emmêle savamment les blanches et les noires;

et du piano s’envolent les notes comme des mouches.

En un joyeux cortège comme des billes d’un sac

la musique jaillit hors de l’instrument

comme un enfant s’amuse à courir dans les flaques.

Les notes aériennes s’éparpillent gaiement

la musique rayonne tout autour du piano

comme la lune se mire à la surface de l’eau. (Alain)

15051706164914696013276018 dans poemes

21 janvier, 2018

————————————————————————–beau poème

Classé sous poemes — daisy13 @ 15:03

--------------------------------------------------------------------------beau poème  dans poemes g8fn

la vie et la mort.

La vie est comme une flamme qui scintille

alors tantôt elle brille

puis hélas soudain elle s’éteint

cela s’appelle le destin

elle est faite par palier

qu’il faut essayer d’escalader

est-ce l’essentiel

de prendre cet escalier qui monte au ciel

mais hélas chaque jour qui passe

est un grand combat et quoiqu’on fasse

tout a une fin.

hélas même pour les humains

alors pourquoi penser à demain

les chercheurs essayent en vain

de trouver une solution pour rallonger la vie

le corps humain s’use vite et c’est ainsi

alors dans ce monde de douleurs

aux tristes couleurs

un bébé naît il est plein de fraîcheur

et un petit vieux ridé dans son coin meurt

en partant dans ce monde de l’irréel

ou là-haut tout est immortel

alors quand l’heure du grand départ sonne

ce petit vieux prendra cet escalier sans se retourner.

(jean-Claude Lemesle)

803924326478687215K2gLkaNs dans poemes

20 décembre, 2017

————————————————————————————————belle image.

Classé sous poemes,textes — daisy13 @ 14:02

5633ba7b

Tes yeux sont si profonds,

qu’en me penchant pour boire,

j’ai vu les soleils y venir se mirer,

s’y jeter à mourir tous les désespérés.

Tes yeux sont si profonds

que j’y perd la mémoire. 

(Louis Aragon les yuex d’Elsa)

------------------------------------------------------------------------------------------------belle image. dans poemes 338947326921764614MrDstwWK

18 décembre, 2017

—————————————————————————————l’hymne des fleurs.

Classé sous fleurs,poemes — daisy13 @ 13:02

42bd7ed93c5d5563

Mille fleurs aux calice d’or,

pétales bleus, pétales roses,

violettes à peine écloses,

pervenches qui naissez encor,

par vous la brise est parfumée,

par vous se constelle le sol,

et le frais zéphyr dans son vol

vous baise: ô caresse embaumée! 

du matin les rayons altiers

vous baisent, pâles églantines,

fleurissez, blanches aubépines,

fleurissez, roses amandiers! 

(Armand Gasquy)

---------------------------------------------------------------------------------------l'hymne des fleurs. dans fleurs 840800barrepapillonautomne

1 octobre, 2017

————————————————————————————————–aimer l’insaisissable.

Classé sous couples,poemes,textes — daisy13 @ 14:12

329943411414gfWDUzgr

ECOUTE MA VOIX. 

voilà ce que j’aimerai te dire

tu es la personne que j’aime

je voudrais venir t’enlever

mais je ne peux pas le faire

pour que tu comprennes

que la vie nous file entre les doigts. 

--------------------------------------------------------------------------------------------------aimer l'insaisissable. dans couples 470385mini14020408273014696011954754

 le temps ne s’achète pas

il poursuit son chemin sans nous

comment te faire comprendre

que tu es mon souffle de vie

et je désire tant ta présence

pour toucher ton âme et ton corps

toi seule peux changer le cours du temps

pourquoi n’écoutes-tu pas ton coeur. 

470385mini14020408273014696011954754 dans poemes

 Tu t’oppose à lui pourquoi! l

la clé du bonheur est entre tes mains 

ouvres et franchit tous les obstacles

laisse le passé vis le présent  

470385mini14020408273014696011954754 dans textes

Viens me rejoindre..

n’as-tu pas envie de vivre

une histoire d’amour sincère

celle qui donne cette envie d’exister

ferme les yeux et écoute ma voix…

te fredonner ma soif de t’aimer

jusqu’à notre dernier souffle de vie..

avant qu’il ne soit trop tard… (du net)

2847583265877138111KPePyoqG

29 septembre, 2017

——————————————————————————————————————–belle image.——

Classé sous images noir et blanc,poemes,textes — daisy13 @ 12:22

311142806315l6XPFzmH

A LA FONTAINE DE LA VIE.

  A la fontaine de la vie,

j’ai bu quelques perles de pluie,

je les ai gardées sur mon coeur

jusqu’à en avoir mal au coeur….

  Puis un jour, j’ai tourné la page

et j’en ai fait un manuscrit,

depuis ce jour, je suis plus sage

avec les ans, j’ai bien compris.

   qu’il faut avaler quelques gouttes,

amères ou douces, peu importe,

pour chasser de soi les doutes,

et devenir un peu plus forte…

  Chacun doit trouver la manière

d’avaler ces gouttes de pluie,

qu’elles soient douces ou bien amères,

il faut les boire jusqu’à la lie… 

A la fontaine de la vie,

j’ai appris à lire les pages

du roman que chacun écrit

avec patience et rage.. (du net)

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------belle image.------ dans images noir et blanc 668726327170961016DeWZR7dm

25 septembre, 2017

———————————————————————————————–belle imahg

Classé sous poemes,textes — daisy13 @ 19:13

3300780642154CPDak7I

Le vent a emporté les mots que tu disais

avec les feuilles roussies il les a fait voler

jusqu’à l’oreille de celle que tu veux consoler

et les a entassées dans l’herbe et le rosée…..

  oui le vent t’a volé les mots consolateurs

et la belle attendrie a bien tendu l’oreille

aux verbes de l’amour qui toujours émerveillent

aux expressions magiques, aux termes évocateurs. ……

Et les phrasez dispersées, disloquées par le vent

ont atteint son esprit et apaisé son âme

et on a vu sourire la belle et gente dame

assurée à jamais d’un amour si fervent.  (du net)

-----------------------------------------------------------------------------------------------belle imahg dans poemes 74366739391f93

2 juillet, 2017

—————————————————————————————-beau visage..beau texte.

Classé sous poemes,textes,visages de femmes — daisy13 @ 15:06

tlchargement

Au fond de tes yeux,

se reflète ton étoile,

cette part de merveilleux

que ton coeur me dévoile.

----------------------------------------------------------------------------------------beau visage..beau texte. dans poemes 735129326428190413YDbc31qv

Au fond de tes yeux,

j’entends l’océan,

ton sourire délicieux

écume d’amour dans le vent.

735129326428190413YDbc31qv dans textes

au fond de tes yeux,

je me sens dauphin,

joueur malicieux,

dans le creux de tes mains.

735129326428190413YDbc31qv dans visages de femmes

 Au fond de tes yeux,

brûle une douce flamme

souffle lumineux,

creuset de ton âme.

735129326428190413YDbc31qv

  Au fond de tes yeux,

j’inscrit des « je t’aime »

rien que pour nous deux,

harmonieux requiem.

 (Richard 2004)

8 mai, 2017

——————————————————————————beaux yeux.

Classé sous poemes,textes — daisy13 @ 11:48

tlchargement

Vous avez un regard singulier et charmant

comme la lune au fond du lac qui la reflète.

Votre prunelle où brille une humide paillette,

au coin de vos doux yeux roule languissamment.

Ils semblent avoir pris ses feux au diamant,

ils sont de plus belle eau qu’une perle parfaite

et vos grands cils émus de leur aile inquiète

ne voilent qu’à demi leur vif rayonnement.

Mille petits amours à leur miroir de flamme

se viennent regarder et s’y trouvent plus beaux

et les désirs y vont rallumer leurs flambeaux.

 Il sont si transparents, qu’ils laissent voir votre âme

comme une fleur céleste au calice idéal

que l’on aperçoit à travers un cristal.

 (Théophile Gauthier)

------------------------------------------------------------------------------beaux yeux. dans poemes 540594300729790313br8aOJAq

16 avril, 2017

——————————————————————————–joli poème.

Classé sous poemes — daisy13 @ 12:52

commentsemerlecoquelicot

je suis un coeur de porcelaine

fragile comme papillon de nuit

une parcelle du jardin d’eden

où ma joie latente se réfugie.  

je suis une vague de caresses

où l’on vient s’abreuver sans bruit

sur ton âme, une bouée de tendresse

où  l’on s’accroche les jours de pluie.

 Je suis une fleur solitaire

au milieu d’un pré d’organdi

mes pétales s’envolent en prière

prélude de vie.

 je suis bonheur et espérance

tristesse et nostalgie

vers l’amour je vole, urgence

ne laisse pas mon coeur meurtri.  (du net)

--------------------------------------------------------------------------------joli poème. dans poemes 9441253283614824112gDtaIaCf

7 avril, 2017

——————————————————————————–printemps.

Classé sous poemes,textes — daisy13 @ 12:41

image0014

Toi qui fleuris ce que tu touches,

qui dans les bois aux vieilles souches

rends la vigueur,

le sourire à toutes les bouches,

la vie au coeur.

.qui changes la boue en prairies,

sème d’or et de pierreries

tous les haillons,

et jusqu’au seuil des boucheries

mets de rayons!  

 Ö printemps, alors que tout aime,

que s’embemmit la tombe même,

verte au dehors,

fais naître un renouveau suprême

au coeur des morts.!  

 qu’ils ne soient pas les seuls au monde

pour qui tu reste inféconde,

saison d’amour!

mais fais germer dans leur poussière

l’espoir divin de la lumière

et du retour!  

(René-François Sully Prudhomme)

--------------------------------------------------------------------------------printemps. dans poemes 38046169ef15ac

22 mars, 2017

——————————————————————————–à deux beaux yeux.

Classé sous poemes,visages de femmes — daisy13 @ 14:24

fbab481b

vous avez un regard singulier et charmant,

 comme la lune au fond du lac qui la reflète,

votre prunelle où brille une humide paillette,

au coin de vos doux yeux roule languissamment.  

0587fa6ece43afLjpg  

Ils semblent avoir pris ses feux au diamant,

ils sont de plus belle eau qu’une perle parfaite,

et vos grands cils émus, de leur aile inquiète

ne voilent qu’à demi leur vif rayonnement.  

0587fa6ece43afLjpg

Mille petits amours à leur miroir de flamme,

se viennent regarder et s’y trouvent plus beaux,

et les désirs y vont rallumer leurs flambeaux.

0587fa6ece43afLjpg

  ils sont si transparents, qu’ils laissent voir votre âme,

comme une fleur céleste au calice idéal

que l’on apercevrait à travers un cristal.  

(Théophile Gauthier)

ebd1394866d9

18 mars, 2017

——————————————————————————————-rêver.

Classé sous poemes,textes — daisy13 @ 18:49

silhouetteducoupleforetnuit211200

le temps d’une sérénade

suis moi pendant toute la balade

dans un monde merveilleux

où le ciel est toujours bleu

les buissons en forme de coeur

me font oublier tous mes malheurs

accompagnée de toi mon prince charmant

suis moi tout le temps

la rose de l’amour n’oublie pas de cueillir

sur le rosier de l’avenir;

Nous approchons lentement du nuage des malheurs

et par chance le soleil de ton coeur

le repousse très loin, n’aie pas peur

je distingue d’ici le château des délices

accompagné de feu d’artifice

entrons où personne ne nous verra

et allons nous enlacer tous les deux sous les draps

la nuit nous appartient

ne nous soucions pas du lendemain

je plonge dans les plus beaux rêves de princesse

dans ce monde merveilleux que tu m’as promis comme une déesse

ne lâche pas ma main la balade continue

au fond de la nuit m’as-tu aperçu?

je suis l’ange de tes nuits

tu es le prince de ma vie

Je  ferai tout pour te défendre du mal ici bas

dors bien et ne t’occupe pas de tout cela

tout ce qui te tourmente sera bientôt passé

mon prince laisse toi m’aimer. (du net)

-------------------------------------------------------------------------------------------rêver. dans poemes 15091405410514696013580352

12 mars, 2017

——————————————————————————–beau moulin.

Classé sous divers,poemes — daisy13 @ 13:07

329106329013ZLeWAi8j

La-bas, la-bas, dans la vallée,

est le moulin de Maître Jean,

caché sous la vert feuillée,

que dore le soleil bienfaisant.

La meunière en est jolie,

qu’elle fait le bonheur du meunier,

et tous deux la tache finie,

sous la passerelle s’en vont rêver.

 ….  

écoutez le tic-tac du moulin

chanter gaiment son doux refrain,

chanson charmante

qui les enchante

et l’eau qui coule lentement

est bleue comme le firmament

tourne, tourne pour les amoureux

moulin joyeux.

--------------------------------------------------------------------------------beau moulin. dans divers 228282326425586615WGIIvXXb

11 mars, 2017

————————————————————————-belle image.

Classé sous paysages,poemes,textes — daisy13 @ 14:27

BelleincroyablePaysagebelleromantiqueAutomneforecirc

Le sentiers de ton coeur.

je retrouverai ce sentier

où toi et moi, on se tenait la main

cette route de laquelle je me suis éloignée

 je la chercherai nuits et jours et matins et soirs.

 ….  

je retrouverai le chemin de notre amour

où sous le clair de lune on s’est croisé

je chercherai cet endroit où un jour

tout doucement tu as su m’apprivoiser.

 ….  

Je chercherai ton regard

cette lueur qui brille dans tes yeux

je fouillerai maisons et hangars

pour qu’on soit de nouveau tous les deux.

  ….  

Je puiserai dans nos souvenirs

un indice, une information

je retrouverai ce désir

qui enflammait notre passion.

 ….  

Je retrouverai les sentiers de ton coeur

où on s’est connus, où on s’est aimés

peu importe le jour et l’heure

je chercherai tant que je n’aurai pas trouver.   (du net)

-------------------------------------------------------------------------belle image. dans paysages 15102412065014696013688632

———————————petit chat extrait des musardises d’Edmond Rostand.

Classé sous poemes — daisy13 @ 10:54

ChatBureau1024

C’est un petit chat effronté comme un page;

Je le laisse sur ma table jouer souvent.

Quelquefois il s’assied sans faire de tapage

on dirait un joli presse-papier vivant.  

 ….  

Rien en lui, pas un poil de son velours ne bouge,

longtemps il reste là, sur une feuille blanche,

à ces minets tirant leur langue de drap rouge,

qu’on fait pour essayer le plumes ressemblant.

 ….  

 Quand il s’amuse, il est extrêmement comique,

pataud et gracieux, tel un ourson drôlet,

souvent je m’accroupis pour suivre sa mimique

quand on met devant lui la soucoupe de lait.

---------------------------------petit chat extrait des musardises d'Edmond Rostand. dans poemes 8706063289094942123KMACJ9em

1 mars, 2017

———————————————————————–belle image.

Classé sous poemes — daisy13 @ 18:27

329052345413sGbXuzyc

La voix d’un ami.  

si tu n’as pas perdu cette voix grave et tendre

qui promenait mon âne au chemin des éclairs,

où s’écoulait limpide avec les ruisseaux clairs,

éveille un peu ta voix que je voudrais entendre.  

-----------------------------------------------------------------------belle image. dans poemes 648348327931186016nrXGSq7h

 Elle manque à ma peine, elle aiderait mes jours.

Dans leurs cent mille voix, je ne l’ai pas trouvée;

pareille à l’espérance en d’autres temps rêvée.

Ta voix ouvre une vie où l’on vivra toujours!

648348327931186016nrXGSq7h dans poemes

 Souffle vers ma maison cette flamme sonore

qui seule a su répondre aux larmes de mes yeux.

Inutile à la terre, approche-moi des cieux.

Si l’haleine est en toi, que je l’entende encore!

648348327931186016nrXGSq7h

 Elle manque à ma peine; elle adorait mes jours.

Dans leurs cent mille voix je ne l’ai pas trouvée.

Pareille à l’espérance en d’autres temps rêvée,

ta voix ouvre une vie où l’on vivra toujours!

 (marceline Desboerdes-valmore)

960408328878673414JBJGsT91

20 février, 2017

—————————————–souvenir…..photo prise sur le net)

Classé sous hommes,poemes,textes — daisy13 @ 13:03

e3204e703a97503c72bdf53ca330f330

Si je porte à mon cou

en souvenir de toi

ce souvenir de soie

qui se souvient de nous,

ce n’est pas qu’il fasse froid

le fond de l’air est doux

c’est qu’encore une fois

j’ai voulu comme un fou

me souvenir de toi ,

de tes doigts sur mon cou

me souvenir de nous

quand on se disait vous.

si je porte à mon cou

en souvenir de toi,

ce sourire de soie

qui sourit comme nous

souriions autrefois,

quand on se disait vous,

 (mauric fanon)

-----------------------------------------souvenir.....photo prise sur le net) dans hommes 15062901540114696013407335

 

16 février, 2017

————————————————————————désir de partir.

Classé sous images,poemes — daisy13 @ 14:45

328812158812muv321Jm

_Allons il faut partir. Allons, il faut partir, n’emporter que son coeuret

n’emporter que lui, mais aller voir ailleurs.

_Allons il faut partir, trouver un paradis,

bâtir et replanter parfums, fleurs et chimères.

_Allons il faut partir sans haine et sans reproche,

des rêves plein les poches, des éclairs plein la tête.

Je vaux quitter le port, j’ai l’âge des conquêtes.

Partir est une fête, rester serait la mort.

Allons il faut partir, peut-être délaisser

les routes d’Amérique et les déserts peuplés.

_Allons il faut partir, elle n’est plus chimérique

la voie des voies lactées, la lune s’est allumée..

(Jacques Brel)

------------------------------------------------------------------------désir de partir. dans images 2485243288493180110KpcJCnCv

—————————————————————–triste incertitude.

Classé sous poemes — daisy13 @ 13:31

328904422012546xHnbz

Prise au piège entre deux choix

tiraillée entre deux épingles du vice

je ne sais que pensé de toi et moi

et je reste ici indécise.

4093507d

  Que cherches-tu à faire de nouveau

maintenant que je commence à tirer un trait

sur ce qui s’est passé

et peu à peu s’efface mes maux.  

4093507d

A présent tu veux me revoir

est-ce pour me faire souffrir

dans mon coeur j’ai une note d’espoir

que j’espère ne pas voir mourir.

4093507d

  Face à toi je perds tout sens de contrôle

je dissimule mes faiblesses

et écoute une à une tes paroles

mais au fond de moi remonte cette amère tristesse.

4093507d

 Ferai-je le bon choix dans quelques jours?

on me conseille d’écouter mon coeur

je le fais malgré les rancoeurs

espérant que ce soit pour toujours.  (du net)

-----------------------------------------------------------------triste incertitude. dans poemes 15051706191514696013276032

3 février, 2017

——————————————————————-belle image.

Classé sous femmes,poemes — daisy13 @ 13:27

328911707412GetfmM23

prenez du soleil dans le creux de la main,

un peu de soleil et partez loin!

Partez dans le vent, suivez votre rêve.

Partez à l’instant, la jeunesse est brève!

il est des chemins inconnus des hommes,

Il est des chemins si aériens!

ne regrettez pas ce que vous quittez,

regardez là-bas..l’horizon briller.

Loin..toujours plus loin..partez en chantant!

le monde appartient à ceux qui n’ont rien..

(Maurice Carême.)

-------------------------------------------------------------------belle image. dans femmes 15042909075214696013216575

29 janvier, 2017

————————————————————superbe image.

Classé sous couples,poemes,textes — daisy13 @ 13:17

3288815506126OHbQlo9

TES YEUX AMOUREUX.

 il y a des jours et des jours,

où le manque de ton amour

me fait aller désaltérer,

dans un de ces lieux enchantés.  

------------------------------------------------------------superbe image. dans couples 15041908042114696013183573

C’est la source de tes yeux

que je me désaltère du bleu,

de ton regard si amoureux,

qui me brûle peu à peu.

15041908042114696013183573 dans poemes

Je plonge, plonge et je me noie,

ivre d’espace, remplie de joie,

ton regard est un havre de paix,

un vrai refuge inespéré.

15041908042114696013183573 dans textes

 Alors tout en moi se trouble,

dans cet océan de bonheur,

même si je meurs, même si je coule,

je revivrai là, dans ton coeur.   (du net)

15032709485814696013113776

15 janvier, 2017

———————————————-aimer c’est ce qu’il y a de plus beau!

Classé sous poemes,textes — daisy13 @ 15:01

77356917p

Comment??????

Comment expliquer ce qui s’est passé

quand j’ai croisé tes yeux enflammés?

était-ce de la passion qui, par déraison,

m’a donné le don de l’adoration?

Brûlant, telle une flamme, coupant comme une lame,

l’intensité de ton charme chaque fois me désarme.

Ton odeur sucrée,ta peau parfumée

a fait naître en moi encore plus de foi.  

Ta voix câline tes mains coquines

ton esprit tactile m’ont rendue subtile.

Tu as pu comprendre, tu as su m’attendre,

toi si beau et si tendre je veux te le rendre.

J’ai tout de suite compris pourquoi aujourd’hui,

tu es l’homme de ma vie; l’amour de mes nuits.  (du net)

----------------------------------------------aimer c'est ce qu'il y a de plus beau! dans poemes 15122607063014696013854749

10 novembre, 2016

———————————————————–rêver et y croire….

Classé sous divers,poemes,textes — daisy13 @ 14:30

image0014

Je ferme les yeux pour mieux te voir

je te dessine dans ma mémoire

tu es la perfection de mon imagination

c’est ce que reflète ma vision.  

   Tu es l’arc en ciel de mes jours de pluie

où la, toute seule je m’ennuie

puis tu deviens mon rayon de soleil

celui qui m’émerveille

……

Assise dans le noir

 je cache mon désespoir

d’un jour de ne plus te voir

sans me dire un au revoir.

C’est alors que je me noie dans ms rêves

pour que rien ne s’achève

que les moments les plus doux

soient pour nous deux un rendez-vous,

parce que je t’aime plus que tout

je t’envoie mes baisers les plus doux

……

Je veux que ma tendresse

t’enveloppe de mes caresses.  (du net)

-----------------------------------------------------------rêver et y croire.... dans divers 930449326650645815DeNv8CQb

12345...12

ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
You're on my official's WEB... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | air du temps
| hikmaphilo
| civod