C MINANA

5 novembre, 2014

——————————————————————————par la fenêtre.

Classé sous silhouettes-ombres chinoises,textes — daisy13 @ 11:07

mmm

Un léger souffle de vent, que je ne peux sentir derrière ma fenêtre, déchire en dénivellements aériens la chute rectiligne de la pluie.

Quelque part s’éclaircit un coin de ciel, que je ne vois.

J’oublie tout: je demeure sans voir, et sans penser.

La pluie cesse , et il en reste un instant, une poussière de diamants minuscules,

comme çi, de là-haut, on secouait des miettes d’une grande nappe azurée.

 (Fernando Pessoa : le livre de l’intranquilité.)

323408056312HnP7glEV

Laisser un commentaire

ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
You're on my official's WEB... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | air du temps
| hikmaphilo
| civod