C MINANA

14 novembre, 2013

pauvres maisons abandonnées.

Classé sous maisons diverses,poemes — daisy13 @ 12:44

69797135

Tout au bout du sentier qui lentement s’égare

Parmi les herbes folles et les ronces sauvages,

On atteint atteint un endroit perdu dans les nuages

où une vieille maison s’offre à nos regards.

……………….

Au milieu d’un jardin envahi de chardons,

Elle se dresse, fière et bravant les saisons.

Un vieux portail grince, épuisé par les ans

Ouvrant un chemin vers cette maison d’antan.

…………….

Le vent marin a soulevé sa chevelure exquise,

ses tuiles vieillies et moussues par les ans,

Ses volets battent le tambour sur les pierres grises

La pluie a rongé sa faîtière et troué ses auvents.

………………

Pourtant elle vibre encore d’une vie lointaine

De celle du temps où toutes les semaines

Elle résonnait des rires et des jeux d’enfants.

Si vous tendez l’oreille, vous entendrez leurs chants.

……………..

Plus personne ne vient, juste les hirondelles

Qui, le printemps venu,rejoignent ici leurs nids

Réveillée alors par leurs battements d’ailes

Elle retrouve pour un temps une nouvelle vie.

 (pris sur le net)

9640264b

Laisser un commentaire

ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
You're on my official's WEB... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | air du temps
| hikmaphilo
| civod