C MINANA

  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 1 février 2013

1 février, 2013

bonne soirée.

Classé sous bonne soiree — daisy13 @ 21:05

mini500328646

belle image.

Classé sous images — daisy13 @ 14:27

22ed6c40

belle peinture.

Classé sous femmes,femmes d'ailleurs — daisy13 @ 14:25

doucenuit

belle création.

Classé sous couples — daisy13 @ 14:23

47f66e91

les vrais hommes restent fidèles :

 ils n’ont pas le temps de chercher d’autres femme,

parce qu’ils sont trop occupés à chercher de nouvelles façons d’aimer leur propre femme (anonyme)

REGARD.

Classé sous yeux_regards — daisy13 @ 14:16

il suffit d’un regard , d’un aveu, d’une chanson pour comprendre l’amour.

il suffit de ces riens pour faire des beaux jours.

(Charles Trenet)

6d150a0e

un mot: J’ADORE!!!

Classé sous enfants — daisy13 @ 14:09

d0f64ed7

la petite diligence s’en allait en cahotant sur les grands chemins de France…

Classé sous divers — daisy13 @ 14:08

77d96bfe

humour!!!

Classé sous humour — daisy13 @ 14:05

fgicbbej11

reviens moi vite!

Classé sous couples — daisy13 @ 14:02

d91d0b04

femme fatale.

Classé sous femmes à chapeaux. — daisy13 @ 14:01

cc766f5a

j’écris.

Classé sous textes — daisy13 @ 14:00

df4debff

Je ne sais par quoi commencer
Puisque rien n’est fini
J’écris cette lettre aux temps passés,
Les jours heureux, les jours de pluie
Alors ma plume se déplace
En dessinant mes souvenirs
Il y en a tant, je manque de place
J’écris cette lettre à mes sourires

Je me revois, jeune et naïve,
Au sommet de mon innocence
Beaucoup plus curieuse qu’attentive
À espérer de tous mes sens
À la recherche des mes passions,
Des premières peines, des premières joies
À la rencontre des frissons
C’est une lettre à mes premières fois

J’ai emprunté tellement de routes
Celles qui ne mènent jamais nulle part
Celles qui ne font pas place aux doutes
J’écris cette lettre à mes départs
J’ai voyagé de toute mon âme
Prenant des forces à chaque détour
Pour rentrer avec plus de flammes
J’écris cette lettre à mes retours

ae21af1f

Et puisque rien ne vaut les gens
J’écris cette lettre à mes rencontres
On n’est pas riche que d’argent, j’ai des amis,
Je m’en rends compte
À tous ceux qui m’ont fait grandir
Tous ces regards épanouissants
Ceux qui sont là, et puis les autres
J’écris cette lettre à mes absents

Comment décrire cette tendresse
Que je ressens au fond de moi ?
Comment partager cette chaleur
Qui me provoque tant d’émoi ?
Car bien qu’il y eut des épreuves
Je déborde de reconnaissance
Même si parfois les soucis pleuvent
J’écris cette lettre à ma chance

Et si ma plume parlait d’avenir
Car il n’est pas l’heure de se taire
Je n’ai pas fini d’en finir
Pour moi, souvent, tout reste à faire
J’écris cette lettre à mon présent
J’ai les deux pieds sur mon chemin
Je regarde droit devant
J’écris cette lettre aux lendemains

Je sais comment finir cette lettre
Puisqu’elle ne fait que débuter
Je vais trouver d’autres histoires,
D’autres espoirs à raconter
J’écris cette lettre à la vie
Comme un remerciement
J’écris cette lettre à mes envies
Comme un commencement.

belle image de famille heureuse.

Classé sous images anciennes — daisy13 @ 11:45

c8186379

le coeur d’une mère est un abîme au fond duquel se trouve toujours un pardon.  (Honoré de balzac)

en partance.

Classé sous femmes — daisy13 @ 11:41

je pars..avec la joie au coeur ; laissant ici tous mes amis ; je pars vers le bonheur.

8179fa17

effet d’optique. peinture sur mur.

Classé sous peinture sur murs — daisy13 @ 11:39

c7b921b4

sirène se prélassant.

Classé sous sirenes — daisy13 @ 11:38

2142bd24

amérindiens.

Classé sous amérindiens — daisy13 @ 11:35

8e6668b0

l’hiver

Classé sous poemes — daisy13 @ 11:05

5f0aba81

 doux hiver qui égale ses jours

Ce doux hiver qui égale ses jours

A un printemps, tant il est aimable,

Bien qu’il soit beau, ne m’est pas agréable,

J’en crains la queue, et le succès toujours.

J’ai bien appris que les chaudes amours,

Qui au premier vous servent une table

Pleine de sucre et de mets délectable,

Gardent au fruit leur amer et leurs tours.

Je vois déjà les arbres qui boutonnent

En mille noeuds, et ses beautés m’étonnent,

En une nuit ce printemps est glacé,

Ainsi l’amour qui trop serein s’avance,

Nous rit, nous ouvre une belle apparence,

Est né bien tôt bien tôt effacé

Théodore Agrippa d’Aubigné  

douceur d’image.

Classé sous enfants — daisy13 @ 10:58

427b9a3f

silhouettes _ ombres chinoises.

Classé sous silhouettes-ombres chinoises — daisy13 @ 10:57

0a58c2ae7ab87a8b

il arrive que ce que voit l’âme exprime surtout ce que désire le coeur. (Dan Brown)

Classé sous coeurs — daisy13 @ 9:29

un coeur qui ne bat pas de toutes ses forces, et  qui ne connait pas des faiblesses, n’est qu’un organe.  (Nathalie Clifford Barney)

1487a78a

Ce qu’on a sur le coeur, parfois s’entend mieux que ce qu’on dit avec la langue.  (Jean-Claude Izzo)

7f1971a8

Mon coeur ne connaît que deux couleurs: couleur soleil quand tu es là; couleur nuit quand tu n’est pas là. (Jacques Salomé)

réflexion.

Classé sous textes — daisy13 @ 9:15

11e0a2aa

On ne reconnaît pas les instants marquants de nos vies au moment où on est entrain de les vivre.  

 On s’habitue à tout;  les choses, les idées, les gens,

  mais on ne se rend pas compte de notre chance parfois.

 C’est seulement lorsqu’on risque de perdre quelque chose,

qu’on se rend compte à quel point  on en a besoin,

à quel point on l’aime.

 (les frères Scott)

belles pensées.

Classé sous fleurs — daisy13 @ 9:08

8f1f793e

fée magique.

Classé sous feerie — daisy13 @ 8:59

614002papillon

mémoire.

Classé sous divers — daisy13 @ 8:58

ee8ef526

ton image est dans mon coeur.

 ton mémorial sur mes lèvres.

 ta demeure dans mon coeur.

 mais où te caches tu donc!

tendresse.

Classé sous tendresse — daisy13 @ 8:55

ff9q6r7e

12

ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
You're on my official's WEB... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | air du temps
| hikmaphilo
| civod